UNE BELLE GROSSE FILLE

histoire Amateur posté le mardi 24 juin 2014 par Eugne Naterj

Pucelle à son âge, c’était pas étonnant; même regarder un vidéo-clip de Ricky Martin devait être suffisant pour la faire juter à remplir une baignoire. Avide de corps torrides, elle bu tout son verre d’un coup. Je lui demandai si elle voulait me sucer la queue. Aussitôt, elle déboutonna mon pantalon et prit toute ma bite d’un coup en suçant allègrement alors que je finissais mon verre. Elle me tenait les couilles dans une main et se caressait le clitoris de l’autre. Elle aimait ça et moi aussi. Je ne tardai pas à lui exploser dans la bouche et elle avala tout en se léchant les lèvres, comme si elle en voulait encore de mon succulent nectar de jouissance. Nous sommes montés à sa chambre à coucher. Elle se dévêtit de sa blouse et de son pantalon. Elle était doublement plus excitée, sa culotte était toute mouillée. Elle retira son soutien-gorge pour dévoiler ses gros nichons où je posai mes mains pour les tâter abondamment. Elle enleva enfin sa culotte pour dévoiler sa touffe humide, se coucha sur le dos, les jambes bien écartées, prêtes à se faire enfoncer mon membre, là où seuls des engins à piles s’étaient aventurés. Je me dévêtis et quand elle réalisa que c’est elle qui me faisait bander à ce point, elle se mit à se toucher les seins et à se glisser les doigts dans la chatte. Je m’allongeai sur son imposant corps en lui mordillant les mamelons et en touchant ses bourrelets. C’était génial, elle avait de gros nichons, de grosses fesses et en plus elle avait des bourrelets à tâter. Je la pénétrai avec vigueur, tout en touchant ses grosses cuisses et elle poussa quelques gémissements. Mon va-et-vient s’accélérait, elle jutait abondamment et ne tarda pas à jouir en me regardant avec un grand sourire. Je sentais mon tour venir, je me retirai alors pour finir en me branlant et j’éjaculai partout sur son ventre, ses bourrelets et son cul. Je lui dis : - T’aimes ça, hein, ma grosse chatte ? - Ah oui, prend le vibrateur dans mon tiroir et enfonce-moi le bien. Je fis ce qu’elle me demanda et je la regardai se masturber. Tout à coup, je me remis à bander de plus belle devant ce spectacle et je…