PORTÉE SUR LE CUL

histoire Amateur posté le mercredi 29 avril 2015 par Sarah

Avec Phil, j’ai pu réaliser de nombreuses situations qui m’avaient fait fantasmer violemment et qui avaient été vécues par des lectrices de NLDF. Depuis quelques temps, je rêvais surtout d’une expérience avec deux hommes. Philippe n’était pas contre. Ici, au Québec, on passe surtout par Internet plutôt que les revues d’annonces quand on recherche des partenaires de plaisir. Philippe a donc crée une page perso avec quelques clichés de moi et nous avons eu reçu des centaines de messages accompagnés de photos. J’ai choisi, pour cette première aventure à trois, celui que je trouvais le plus beau, le plus sexy et le plus viril, en l’occurrence Ted, un très beau garçon de 25 ans. Nous nous sommes donnés rendez-vous dans un Motel ce qui nous permettait de rester totalement anonyme. Je n’étais pas du tout intimidée. J’étais même incroyablement très à l’aise quand nous nous sommes retrouvés tous les trois dans la chambre. Ted et Phil m’ont déshabillée et ont commencé à me caresser en m’embrassant tour à tour. J’offrais ma bouche à l’un et à l’autre tout en frémissant de plaisir sous leurs caresses. Il m’a fallu seulement quelques secondes pour me sentir toute mouillée entre les cuisses. J’étais prête à me donner sa retenue et à ne rien refuser à mes deux partenaires. Leurs doigts se faisaient de plus en plus vicieux et ne recherchaient plus que mes seins, ma chatte ou mon derrière. Ted s’est mis nu à son tour et j’ai commencé à le sucer pendant que Philippe de dénudait lui aussi. Je tenais dans mes doigts une queue qui me paraissait énorme. Elle était nettement plus volumineuse que celle de mon chum. Plus longue, plus épaisse aussi. Quelques secondes après, j’avais un sexe dans chaque main et ma bouche qui passait d’un gland à l’autre. J’étais hors de moi, de pus en plus déchaînée et excitée. Philippe m’a laissée sucer Ted et il est passé derrière moi pour me caresser, me lécher et me rendre disponible par tous mes orifices. Philippe savait quelle était la chose que je désirais surtout en faisant l’amour avec deux hommes aussi, il m’a bien lubrifiée de salive avant d’élargir mon anus avec ses doigts. Au bout d’un moment, il a…