SURPRISE PERVERSE

histoire Amateur posté le jeudi 20 decembre 2012 par SuperMari

Un objet froid entra en contact avec mon ventre. Il me l’appliqua. Soulevant mes bras au risque de me faire tomber, il le ferma dans mon dos. Une guêpière pensais-je. La matière me parue étrange. Ni rigide ni souple. Elle compressait ma taille. Mes seins écrasés étaient douloureux. Il les dégagea, ajusta la position de la guêpière. Et serra de nouveau. Je crus que je ne pourrais plus respirer. Les bordures me sciaient la peau. La moitié basse de mes seins me faisaient souffrir. Il m’intima le silence. Je ne sais où il voulait en venir. Il m’écarta les jambes, attrapa une espèce de sangle qui battait mes cuisses depuis qu’il m’avait passé ce qui semblait être un corset. Il glissa la sangle dans une boucle qui se trouvait sur mon nombril. Il glissa sa main sur mon sexe. Écarta les lèvres et inséra un objet. Il me parut énorme. J’eus l’impression d’être écartelée. Il serra la boucle et l’objet remonta dans mon sexe. Il m’appuya sur le vagin. La douleur me parcouru le corps. Je faillis tomber. Il serra encore. La sangle me coupa la peau de part et d’autre de mes fesses. Elle pénétra ma vulve. Repoussant encore l’objet dans mon sexe. Délicatement du bout des doigts, il écarta mes lèvres pour faire pénétrer la sangle. Il me passa un collier ras du cou avec un pendentif glissant entre mes seins et reposant sur le corset. Il me couvrit d’un châle. Il me passa des bijoux sur les tétons. Il m’embrassa sur la bouche en glissant une main sur ma fesse. La sangle me cisaillait tellement les fesses que je n’avais pas remarqué qu’elles étaient à l’air libre. Il me tira par les seins. Intriguée, endolorie, quelque peu excitée, je le suivais en silence. Il ajusta mes liens mon bandeau et me laissa. Je m’aperçus que je pouvais vaguement voir par l’ il droit. J’étais face au miroir de l’entrée. Je ne pus distinguer que ma poitrine explosant au-dessus du corset en cuir noir. J’entrevis mon mari au téléphone. Je tendis l’oreille. Je n’entendis que le mot «Taxi». Il revint vers moi. Je protestai. Il ne me renvoya qu’un mot : «silence !» Il me…