18 ANS…

histoire Jeune posté le vendredi 6 février 2015 par Agamemnon

Il avait à peine 18 ans. Mais moi j’en avais le double. Ça ressemble furieusement à une chanson connue, excepté que je ne suis pas une femme mais un homme marié de 40 ans. Pourquoi me suis-je marié? Il y a plein de raisons. J’avais une pression incroyable de la part de ma famille. Je baisais mes copains en cachette, et parallèlement, je me sentais presque obligé de regarder du côté des femmes. Oh, elles ne me plaisaient guère. Figurez-vous que je m’en suis faites quelques unes. Pour voir, oui c’est ça. Je n’ai jamais aimé. On est comme on est. Et un jour j’en ai rencontrée une à qui j’ai d’entrée plu énormément. Elle ne voulait plus me lâcher, elle était sérieuse, plaisait à mes parents et pas très futée. C’était l’idéal. Pendant 15 ans, j’ai ainsi mené la vie d’un père de famille tranquille (trois enfants), excepté que je collectionnais les amants. Pourquoi collectionnais ? Je ne saurais le dire. Je pense que si j’avais pu être plus épanoui dans mon homosexualité, j’aurais moins souvent changé de partenaire. Seulement, avec une femme et des enfants, il était dur d’avoir quelque chose de stable. Mais j’ai eu de la chance, on ne m’a jamais fait chanter. C’est déjà ça. Mon aînée avait eu 18 ans. Comme le temps passe vite. Heureusement, j’avais toujours du succès auprès des mecs. Je me tapais souvent des plus jeunes mais ce n’était pas un trip particulier. Moi j’aime tout. Ma fille allait faire une fête. La maison lui parassait le lieu idéal. Je ne voulais pas la déranger et lui proposai de sortir pendant qu’elle invitait ses amis, pour leur laisser leur intimité. En fille bien élevée, elle me dit que ce n’était pas nécessaire. Mais finalement, ma femme et moi prîmes la décision d’aller au cinéma avec les deux autres enfants. A notre retour, il n’y avait plus beaucoup de monde. Je remarquai de suite Benjamin, allongé dans notre canapé. Il avait des yeux bleus incroyables, une peau claire sans le moindre bouton, contrairement à ses amis, et des cheveux bruns courts. Dès qu’il ouvrit la bouche, je compris qu’il n’était pas du genre à aller avec les filles. Pour ma part, je crois pouvoir dire que je passe sans problème pour un hétéro…