BAISE SUR PLAGE ITALIENNE

histoire Amateur posté le dimanche 6 juillet 2014 par Caroline

Je suis mariée depuis une petite dizaine d’années, mais je suis loin d’avoir la vie rangée d’une épouse modèle. Et fidèle Heureusement, mon mari Guillaume n’est pas d’un naturel jaloux et possessif, c’est plutôt un homme qui possède un esprit très libertin. Nous formons un couple atypique. Nous nous entendons très bien la plupart du temps, ce qui fait qu’autour de nous, nos proches s’imaginent que nous sommes un duo fidèle et amoureux. Ce n’est pas exactement le cas. Guillaume a toujours été au courant de mes frasques sexuelles et il ne me les a jamais reprochées. Il aime mon petit côté nympho de la chatte et salope insatiable. C’est vraiment une chance pour moi d’être tombée un jour sur lui et que ça colle si bien entre nous côté sexe. Je n’ose penser à ce qui se serait passé s’il avait été possessif et jaloux ! Je crois que notre histoire n’aurait pas duré. Moi, dès que je vois un beau mec, je craque ! Je suis un peu comme un homme au niveau sexuel. Un beau mec, c’est pas difficile : il faut que je me le paye et que je m’envoie en l’air avec lui. Mais je ne laisse pas Guillaume de côté. Tout ça se fait avec son consentement à partir du moment où lui peut se rincer l’ il pendant que je me fais sauter comme la dernière des petites chiennes en chaleur. Et des mecs qui me tournent autour, il y en a beaucoup. Je ne suis pas mal foutue et les hommes adorent les plans à trois, je peux vous l’assurer. Un qui mate, un qui baise et moi qui me laisse aller à tous mes fantasmes Au début de notre mariage, c’est Guillaume qui avait très envie d’une relation à trois. Il s’excitait sur ce scénario chaque fois que nous faisions l’amour. Moi, je n’étais pas très d’accord, il a fallu qu’il insiste. Alors que nous étions en vacances dans un luxueux hôtel d’Agadir, au Maroc, il m’a carrément jeté dans les bras d’un des serveurs. C’était les vacances et c’est vrai que Djamel me branchait bien. L’occasion rêvée pour satisfaire mon exigeant mari ! Il s’est discrètement renseigné sur le serveur, bref il a arrangé un rendez-vous. Au départ, quand je me suis retrouvée en déshabillé de dentelles sur le taffetas du dessus de lit de l’hôtel en train d’attendre cet étalon, je n’étais plus très sûre de vouloir vivre une telle expérience…