CORPS À CORPS SENSUEL

histoire Exhib posté le lundi 30 juin 2014 par Audrey

J’ai connu Claire avant de rencontrer Paul. Claire était ma petite amie. Paul est devenu mon petit copain. Le fait d’avoir un Jules n’a rien changé de mes rapports avec Claire. Puis. Claire s’est trouvé un mec. Adrien et en peu de temps, j’ai tout connu : le saphisme, l’hétérosexualité, le triolisme puis le mélangisme et l’échangisme. C’est ça, avoir vingt ans à l’an 2000. Les filles ont envie de vivre leurs passions et leurs désirs jusqu’au bout. Mes parents, eux, ont connu les années 68. Grâce à ça, j’ai reçu une éducation assez libre. Parler de cul à la maison n’a jamais été tabou. Je n’ai ressenti aucune culpabilité lorsque mes premiers émois sexuels m’ont tournée vers les filles. Mais je ne me sentais pas totalement lesbienne. Parfois, les garçons venaient eux-aussi alimenter mes fantasmes et participaient à ma jouissance lors de caresses solitaires. J’ai commencé avec une femme beaucoup plus âgée que moi : Corinne. Elle était ma prof de piano et je me rendais chez elle deux fois par semaine. Je la trouvais belle, séduisante avec un côté très femme, contrairement à moi qui possédais un corps qui tardait à vouloir sortir de l’adolescence. Corinne était divorcée, elle avait 40 ans et mon regard était souvent attiré par sa superbe poitrine. C’est elle qui m’a tout appris. Elle était sensuelle et câline, elle aimait prendre tout son temps chaque fois qu’elle faisait l’amour avec moi. Sa bouche et ses baisers passionnés me faisaient autant d’effet que les caresses de ses doigts. Par moment, elle se montrait plus directive. Je me laissais guider comme une élève appliquée, cherchant à la satisfaire de mon mieux. Corinne savait que j’étais totalement vierge avec les garçons. Un jour, alors que nous avions joui une première fois ensemble, elle m’a demandé : - Tu aimerais sentir l’effet d’être pénétrée par un homme ? Je l’ai vu sortir un vibromasseur de sa table de nuit. Un objet fin de couleur blanche. Corinne m’a demandé de fermer les yeux : - Je vais te faire l’amour comme si j’étais un homme. Elle a promené le vibromasseur sur mes lèvres et m’a demandé de sortir ma langue pour le lécher. Un moment plus tard, elle a actionné les vibrations et elle l’a promené sur mes seins…