Histoire x

Histoire x

LE CYCLISTE

Étiquettes : Uncategorized No comments

Le printemps éclatant de soleil m’incitait à sortir, aller respirer l’air pur du renouveau de la nature et profiter du VTT tout neuf que je m’étais offert quelques jours plus tôt. J’avais revêtu la tenue adéquate, le casque, le maillot de cycliste en lycra. Après quelques kilomètres je vis, au détour d’un chemin, une jeune personne pédalant en douceur. Une promeneuse, pas une cyclotouriste, dont je me rapprochai en raison de nos vitesses opposées. Si j’avais continué à la même allure je l’aurais vite dépassée Mais un imprévu me fit rester derrière elle. Et ça valait le coup ! Une très légère brise ajoutée à la faible vitesse de la cycliste m’offrit soudain le cadeau d’une vision sublime. Une jupe qui vole au vent et dévoile une affriolante petite culotte moulant une croupe splendide. Une vision bandante, au sens réel du mot car mon maillot en lycra ultra moulant ne pouvait pas cacher que je bandais à bloc. C’est à ce moment qu’elle se retourna, me vit et esquissa un sourire en guise de bonjour. Elle mit pied à terre, j’en fis autant, sans oser toutefois relever le torse, je préférais rester penché, mains au guidon, pour la raison que j’étais vraiment indécent ! En riant elle me demanda si j’étais perdu. Après lui avoir répondu par la négative, je lui expliquai ma passion pour le vélo et les longues randonnées que j’effectuais. Dans mon élan verbal je me relevai, les deux pieds au sol. J’entendis alors un rire cristallin plus près de la roucoulade que du rire de sergent ! Je n’eus pas longtemps à attendre pour en avoir l’explication. Pointant un doigt vers la protubérance qui distendait mon maillot, elle me demanda si le vélo était la cause de ce gonflement. Je ne sais si j’ai rougi mais je me sentis plus bête que gêné. Je pris le parti de rire tout en lui expliquant la raison de mon émoi… Au lieu de le prendre mal, elle rit de plus belle tout en s’étonnant qu’une vision aussi fugitive ait pu provoquer ma visible réaction. Tout en marchant, chacun avec son vélo à la main, je lui expliquai cette réaction, masculine en général, et la mienne en particulier, ma libido s’alimentant plus d’entrevu, de suggéré, d’aperçu, de transparence que de brutale exposition.

plan cul

Add your comment


Informations

Ce site est reservé à un public adulte et averti. Si vous avez moins de 18 ans, veuillez quitter ce site.


Plus de liens