ESTELLE ET CÉDRIC…

histoire Voyeur posté le dimanche 27 octobre 2013 par Mic

Estelle est la s ur de mon meilleur copain, Cédric. Je fantasme sur elle depuis déjà 3 ans. Mais elle semble froide à mes avances. Par exemple, quand je lui mets une main au cul, elle ne fait rien pour m’encourager à continuer. Il faut dire qu’Estelle a 19 ans. Cédric et moi en avons 18. Estelle est ce que l’on appelle une belle fille. Elle a des cheveux châtains au carré, des yeux verts, un teint bronzé, une poitrine agréable (95 B) et un cul superbe. Moi, de mon côté, je suis pas mal fait. Cédric a lui aussi envie de sa s ur. Dès qu’elle part, on va dans sa chambre pour voir ses sous-vêtements. Elle n’a pratiquement que des strings, c’est trop excitant ! Enfin, voilà, ce ne sont que des rêves pour Cédric et moi. Puis un jour, Cédric me propose de partir en ski avec sa famille pour les vacances de février. J’accepte. Nous partons donc pour Les Alpes. Le voyage est long. Le soir de notre arrivée, il y a un feu d’artifice dans les montagnes. Cédric y va avec ses parents. Moi, je n’ai aucune envie d’y aller et Estelle veut se reposer. Nous restons donc tous les deux à l’appartement. Je regarde la télé et Estelle va à la salle de bains. Je me dis alors que c’est la bonne occasion pour aller la mater. En effet, la serrure est vide. Estelle a dû prendre la clé à l’intérieur. Je regarde donc par le trou de la serrure. Et là, quelle surprise !!! Estelle est nue devant le miroir, elle tient quelque chose dans la main. Je ne distingue pas bien ce que c’est. Oui, un rasoir, c’est un rasoir. Elle le dirige vers sa chatte, blanche de mousse. C’est la mousse à raser du père de Cédric qu’elle s’est mis. Elle commence donc à se raser le minou. À chaque fois qu’elle rince le rasoir, je découvre une chatte qui devient sans poils. Elle finit enfin et se dirige vers la porte pour prendre une serviette. M’a-t-elle vu ??? Je ne pense pas, elle ne regarde pas la serrure. J’entends alors un bruit de clés dans une serrure !!! La petite famille revient ! Vite, je me dirige vers la télé…