Évelyne

histoire Amateur posté le lundi 26 juin 2006 par Le mari dvelyne

Quand cette histoire est arrivée, nous étions mariés, Évelyne et moi, depuis 8 ans. J’ai toujours été très excité par l’idée de ma femme baisant avec un autre. Ce fantasme est né à l’époque où nous étions fiancés. Quelques mois avant de nous marier, nous nous sommes disputés et nous avons rompus. Peu de temps après, je l’ai croisée dans une boite au bras d’un type. J’ai noté dans son attitude de la provocation en même temps qu’un peu de jalousie. Alors j’ai ressenti une certaine excitation. J’ai fait celui qui l’ignorait mais je ne l’ai pas perdu de vue, de plus en plus excité par le fait de voir mon ex-fiancée flirter avec cet homme. Cela était sans ambiguité et, à la voir collée à lui, j’imaginais qu’ils avaient déjà baisé ensemble. Quand ils sont sortis, je les ai suivis le plus discrètement possible, la nuit était mon alliée, ils sont allés vers les voitures. L’endroit était isolé, je devinais leurs silhouettes, enlacées, ils s’embrassaient fougueusement, j’ai deviné ce qu’elle allait faire quand elle a disparu de ma vue, le type a commencé à gémir lui disant au passage qu’elle suçait divinement… Ensuite, il l’a plaqué sur le capot de la voiture, relevant sa mini robe. Il lui a arraché sa culotte et l’a pénétré brusquement. Je ne voyais pas grand chose mais ce que j’entendais me faisait parfaitement comprendre qu’elle aimait beaucoup ça. Au bout de dix minutes, ses gémissements s’étaient transformés en cris et en suppliques pour qu’il décharge en elle, ce qu’il fit peu après… Ils quittèrent ensuite le parking et je ne les revis plus jamais ensemble. Quelques semaines après, je me réconciliais avec Évelyne et nous avons bien sur parlé de son aventure. Elle a vite compris que je n’étais pas jaloux et que ça m’excitait d’en parler. Je ne lui ai pas tout avoué, notamment le fait que je l’ai vu sur le parking mais je lui ai raconté, peu à peu, certains de mes rêves où je la mettais en scène avec lui… Après notre mariage, nous avons souvent reparlé de cette aventure, surtout au cours de nos soirées amoureuses. C’est moi qui en parlait le premier. Ces fois là nous ne faisions pas l’amour de la même façon, il y avait plus d’excitation dans nos rapports et elle s’enhardissait aussi, me demandant parfois ce que je ressentais à l’idée qu’elle ai couché avec un autre, les mots qu’elle employait alors étaient plus crus…