EXHIB ET SEXE FANA

histoire Amateur posté le samedi 14 mars 2015 par Alexxxia

J’aime porter de la lingerie très sexy. Je suis une fille sensuelle et sensible à l’aspect et au contact de la dentelle sur ma peau. Le noir est ma couleur préférée ou bien du blanc, l’été, lorsque je suis toute bronzée. Je ne me sens bien qu’en strings, culottes brésilienne et guêpières assorties. Je ne sors jamais en collant. Je préfère les bas et les porte-jarretelles. J’aime garder mes dessous quand je fais l’amour. C’est encore meilleur et pour moi et pour mes amants. Dans ma salle de bain, se préparer pour un rendez-vous amoureux, choisir des dentelles suggestives, c’est déjà pour moi un délicieux prélude à tout ce qui va suivre. J’ai toujours aimé érotiser au maximum mon corps et le mettre en valeur avec des dessous coquins. J’habite Toulouse et j’y travaille comme secrétaire dans une agence de voyage. Dans mon métier, l’apparence compte beaucoup et cela ne me déplaît pas, au contraire. Je m’efforce de plaire et de séduire. J’ai vingt-sept ans, je suis célibataire et décidée à profiter de la vie à fond. J’espère que vous serez nombreux à réagir devant ma lettre et mes photos, à m’écrire et nous pourrons éventuellement nous rencontrer si nous partageons les mêmes envies et les mêmes fantasmes. Côté sexe, je ne suis pas trop compliquée. J’aime à peu près tout des plaisirs de l’amour. Mes seuls tabous : la violence et le crad. Bien que J’ai déjà pris du plaisir à me faire fesser. Mais c’est la seule forme de brutalité que je supporte et qui puisse m’exciter. Encore faut-il que, lors de ce jeu sexuel, la fessée ne soit pas ni excessive ni douloureuse. J’adore les caresses et les longs préliminaires. Je suis très seins , j’aime qu’un homme s’attarde avec douceur et sensualité sur ma poitrine, qu’il lèche et suce mes tétons, les mordille et joue avec. Cela peut suffire à me conduire au bord de l’orgasme. Hélas, j’ai souvent constaté avec regrets que mes partenaires masculins étaient trop pressés et qu’ils négligeaient rapidement cette partie de mon anatomie. C’est bien dommage et je dois avouer que seules les quelques partenaires féminines que j’ai connues ont su s’occuper de mes seins comme je le désirais…