FRANCIS, LE MEC AU TRACTEUR

histoire Jeune posté le lundi 17 decembre 2012 par Le douanier Narzo

Il n’y a pas que les routiers qui sont sympa ! Les paysans aussi… Et on en trouve, parfois, qui ont des braguettes plutôt bien garnies. Entre nous, je n’aurais jamais imaginé que grâce à cette panne de voiture, j’allais me faire culbuter comme un sauvage par un étalon complètement en rut et déchaîné. Cela s’est passé en septembre dernier. Je rentrais à Nice après avoir passé deux jours chez mes parents, à Annot. Je suis parti assez tôt le matin et j’avais hâte d’arriver chez moi, fatigué de rouler sur cette départementale sinueuse et quasi-déserte de l’arrière-pays niçois. Soudain, c’est la panne. Ma voiture s’est mise à avoir des ratées puis a calé. J’ai eu juste le temps de me ranger sur le bord de la route. J’ai essayé de redémarrer et après plusieurs échecs, je suis allé voir sous le capot. Question mécanique, je n’y ai jamais rien compris. J’ai touché plusieurs fils, ceux de la batterie et d’autres dont j’ignorais totalement leur utilité. Cela n’a servi à rien et le premier village devait être à plus de dix kilomètres. Je n’avais plus qu’une solution : partir en stop pour trouver le premier garage ouvert ou quelqu’un qui puisse me dépanner. Comble de malchance, nous étions un dimanche. Je n’ai pas eu à faire de stop. Mon sauveur est arrivé sur un tracteur alors que je venais à peine de verrouiller ma voiture. Dès que je lui ai fait signe, il s’est arrêté, un beau mec blond avec les cheveux bouclés, très baraqué, à peu près de mon âge, c’est à dire 25 ans. Sur le moment, je n’ai pas du tout songé au côté baise de cette rencontre, j’avais trop de soucis. Il m’a gentiment proposé de jeter un coup d’ il sur mon moteur. Visiblement, il s’y connaissait beaucoup mieux que moi. Il m’a parlé d’un problème de Delco et d’allumage. Quand il m’a dit que ce n’était pas grand chose, je me suis senti profondément soulagé. Il est reparti vers son tracteur chercher des outils et il a commencé à démonter une pièce du moteur. Sa position me laissait tout le loisir de le détailler et devant ses bras puissants, j’ai commencé à fantasmer sur ce superbe étalon…