INFIDÉLITÉ INSOUPÇONNÉE

histoire Amateur posté le vendredi 30 août 2013 par Tyron

Le hasard a voulu que lors d’un meeting d’affaires ennuyeux, je renoue avec un ancien collègue de classe avec lequel j’avais fait mille et un coups. Notre activité favorite était d’apprivoiser la gente féminine pour mettre à profit nos talents de séducteurs. La poussière que nous avions soulevé à l’époque avait eu le temps de retomber. Il m’apprend donc alors qu’il est casé et qu’il a trouvé sa perle. Maintenant, avec le temps, les responsabilités et le travail, nos escapades du passé ne sont plus que de vieux souvenirs. Comme je me suis déplacé de loin pour assister à cette session, il me demande pour loger chez lui les quelques jours de mon voyage plutôt que de m’isoler dans une chambre d’hôtel. J’allais être comme chez-moi dans leur chambre d’amis. Hésitant, je lui dis que sa compagne serait peut-être embarrassée par l’intrusion d’un étranger ? Il me répond alors qu’il lui a tellement souvent parlé de moi, de nos frasques, qu’elle sera enchantée de pouvoir enfin se représenter mon visage. - Tu es plus qu’un frère et je sais qu’elle t’accueillera avec enthousiaste et considération. Aussi, j’accepte. Nous faisons le trajet jusque chez lui. Nous entrons et il me présente à sa tendre moitié… C’est-à-dire TOI !!! Tu es à la fois surprise et un peu troublée par l’inattendue de la situation mais quand même ravie, me semble-t-il, d’être mon hôtesse. Ton regard, subtilement, à l’insu de Robert, m’examine sous toutes mes coutures, provoquant chez moi un certain malaise et me laissant la vague impression d’être mis à nu devant ton insistance. Je ne connais rien de votre relation et de ce que vous représentez l’un pour l’autre, mais je pressens que la flamme qui, un jour, vous a réuni, a, au fil du temps, plutôt vacillé. Le repas est succulent et nous faisons jasette de tout et de rien lorsque je sens l’effleurement de ta jambe tout contre la mienne. Ce geste me semble plutôt accidentel. Tu portes un chemisier qui laisse entrevoir ou deviner une poitrine superbe. Ainsi qu’une jupe assortie dont l’entrebâillement sur le côté remonte à mi-cuisse, laissant présager une peau fine et des formes plus qu’appétissantes…