L’INVITÉ DES VACANCES

histoire Amateur posté le mercredi 12 juin 2013 par SuperMari

Il y a une année, nous avons vécu des vacances inoubliables. Nous formons mon épouse et moi un couple très uni, plein de fantaisie. Mon épouse a 32 ans, c’est une noire aux yeux bleus, petite avec des formes très agréables et très fermes. J’ai 34 ans. Nous avions un fantasme commun, faire l’amour avec un autre homme. Lorsque nous faisions l’amour nous en parlions souvent, mais nous n’avions jamais osé franchir le pas, de peur de mettre notre couple en danger. Pour nos vacances, nous étions partis dans une petite ville de la côte du Sud-ouest, où nous avions loué une petite maison très agréable. Un soir en rentrant, nous avons chargé un auto-stoppeur qui cherchait un camping. Comme il était assez tard, nous l’avons invité à dormir dans notre maison. Nous avons ouvert le canapé du salon et il a dormi là. C’était un jeune étudiant de 21 ans. Le poil noir, avec du charme et un peu timide. Durant la nuit. Sarah et moi avons fait l’amour en fantasmant sur le fait que notre jeune invité se joignait à nous. Le lendemain, nous lui avons tout naturellement proposé de rester dans notre maison, tout en lui laissant la liberté d’aller et venir sans tenir compte de nous. Le soir nous avons mangé tous les trois ensemble. Durant la journée, nous avions mon épouse et moi discuté sur la possibilité de franchir le pas et de l’intégrer dans nos jeux amoureux. Pour une première expérience et pour ne pas effrayer notre invité nous avons employé une stratégie douce : seule Sarah devait coucher avec lui. Comme je souhaitais cependant observer, je suis sorti de la chambre à coucher par la fenêtre et je suis allé derrière la fenêtre du salon où se trouvait le canapé-lit de notre invité. Sarah habillée d’une chemise de nuit légère est allée au salon, a allumé la lumière et s’est assise au bord du canapé où notre invité. Claude, était couché. Elle lui a parlé ; elle se penchait de façon à ce qu’il voit ses seins. Lorsqu’elle sentit qu’il était assez excité, elle se pencha et lui posa un baiser sur la joue. Puis gentiment elle mis sa main sous les couvertures pour atteindre son sexe. Je devinais depuis l’extérieur ce qu’elle faisait de sa main…