LE MONSIEUR DU DANCING

histoire Amateur posté le dimanche 11 août 2013 par Patrick Claudine

Un samedi soir qui démarre normalement, ma femme et moi décidons d’aller faire un tour en boîte, il y a bien longtemps que cela ne nous était pas arrivé. Claudine, belle et sensuelle comme à son habitude, revêt pour la circonstance une jupe courte noire, un chemisier noir que je trouve plutôt transparent (mais bon ! Après tout, elle est très sexy ainsi), une paire de dim-up noirs, un mini string noir et le soutien-gorge assorti qui met ses petits seins en valeur. Nous nous rendons dans une boîte bien connue de la banlieue bordelaise et en arrivant nous constatons qu’il y a affluence (il est vrai que nous sommes samedi !). Une fois passé l’entrée, nous allons ensemble au bar et. Claudine qui boit très rarement, commande une vodka orange. La soirée s’annonce bien car l’alcool lui fait perdre la plupart de ses inhibitions. Nous sommes assis depuis un bon moment, regardant danser les couples sur la piste, lorsque arrive la série de slows. Un homme d’une quarantaine d’années, très bien habillé, s’approche alors de ma femme et lui demande si elle accepte de danser avec lui. À ce moment là, je suis en train de parler avec le barman et je ne prête pas attention à cet inconnu. Ma femme s’approche de moi et me dit simplement qu’elle va danser, j’approuve sans tourner la tête et continue ma discussion tandis que l’homme entraîne Claudine sur la piste. Au bout de quelques minutes, la discussion terminée, je me retourne et je constate alors que ma chère et tendre femme est en train de danser un slow très langoureux, accrochée au cou de son cavalier qui, lui, a posé ses mains sur le haut de ses fesses et la tient serrée contre lui. Nous ne sommes pas coutumiers de ce genre de situation et je commence à trouver que, vraiment, il la serre d’un peu trop près, mais je laisse faire et allume une cigarette en les regardant danser. Les slows s’enchaînent les uns derrière les autres et Claudine est toujours collée à son cavalier, mais lui, tout en dansant, commence à bouger ses mains sur les fesses de ma femme et l’embrasse dans le cou. Claudine se laisse toujours faire et ses mains sont toujours nouées derrière le cou de l’homme qui la fait tourner en musique…