Histoire x

Histoire x

LE PHARMACIEN

Étiquettes : Uncategorized No comments

Depuis quelques temps, le pharmacien se sentait attiré par la jeune apprentie de 19 ans qui venait d’être embauchée. Elle ne cessait de raconter que son copain se couchait tôt le soir et qu’elle aimerait plus d’activité… Il avait cru remarquer son manège mais il n’était certain de rien. À cet âge-là, elle n’avait pas forcément ce genre de pensées, d’autant qu’elle ne vivait que depuis quelques semaines avec son Roméo. Le pharmacien proposa à l’apprentie de rester à l’officine pendant la coupure de midi puisqu’il avait des papiers à faire et qu’il faisait froid dehors. Elle accepta avec un sourire entendu… En tout cas, il l’avait interprété comme cela. À 12h30, les employés quittèrent les lieux, les laissant seuls. Le pharmacien se fit plus pressant, prétextant de lui apprendre le travail pour se rapprocher d’elle. Il se sentait excité et bientôt la jeune apprentie n’eut plus aucun doute sur les désirs de son patron. Au moment où il lui effleura un sein, elle eut un imperceptible moment de recul mais elle se ravisa aussitôt, comme pour montrer qu’elle n’avait pas fait attention au geste. Le pharmacien, engaillardi par cette jeune fille peu farouche, recommença l’opération de façon plus insistante. Cette fois, le sourire de l’apprentie était complice. Il défit un premier bouton de son chemisier tout en lui expliquant qu’il fallait être agréable à la vue du client si elle voulait bien faire son travail. Elle lui signifia qu’elle souhaitait apprendre le métier correctement mais qu’elle hésitait encore à cause de son copain. Le pharmacien sentit que c’était le moment où tout devait basculer. Une seule seconde d’hésitation et l’apprentie se raviserait pour rester fidèle à son copain. Il enfouit sa main dans le corsage de la jeune fille et caressa longuement les seins doux et fermes à la fois. Elle restait immobile, comme pétrifiée par l’excitation qu’elle était capable de susciter chez son patron. Il ouvrit complètement chemisier et soutien-gorge et posa sa bouche avec vigueur sur la poitrine de sa stagiaire. Ensuite, n’y tenant plus, il guida la main de la jeune fille jusqu’à sa braguette. D’abord réticente, elle se laissa faire et entreprit de le masturber.

plan cul

Add your comment


Informations

Ce site est reservé à un public adulte et averti. Si vous avez moins de 18 ans, veuillez quitter ce site.


Plus de liens