Histoire x

Histoire x

MON PREMIER BLACK

Étiquettes : Uncategorized No comments

Je vais vous raconter une histoire qui m’est arrivée, il y a six mois. J’ai 26 ans, je suis blonde avec une poitrine qui fait rêver pas mal de mecs. Je suis consultante en informatique et j’avais une mission dans une importante Société Malgache pour un projet qui allait durer quelques mois. Une fois arrivée à Antananarivo, j’ai fait la connaissance d’un mec qui s’appellait Éric et c’était un black hyper baraqué. Il avait un an de moins que moi, plutôt mignon, et il était le responsable du projet sur lequel je devais bosser. C’était un mec intelligent, qui travaillait beaucoup en plus, et je dois dire que même si j’étais sensée être l’experte, je pense sincèrement qu’il était plus doué que moi dans le domaine pour lequel nous allions travailler. J’avais beaucoup d’admiration pour lui. En plus, il était charmant et très serviable. Pendant mon séjour là-bas, j’ai attendu à plusieurs reprises qu’il me fasse des avances pour assouvir mes manques, mais Eric était très professionnel. Même si parfois je poussais un peu le bouchon. La fin de ma mission coïncidait avec une soirée que la Société organisait deux fois l’an. Or comme j’avais en quelque sorte jeûné sexuellement tout au long de ce projet, j’ai alors décidé de passer à l’acte pendant cette fameuse soirée. Pour ne rien gâcher, Éric était plus beau que d’habitude, ce soir là. C’était la première fois que je le voyais en costume-cravate et la tenue lui allait à merveille. En plus du boulot, j’avais découvert lors de cette soirée qu’il avait aussi un talent de chanteur, avec une voix qui émerveilla toute la salle. Ce qui ne faisait qu’ accentuer mon désir pour lui car il se trouve qu’il était aussi un excellent joueur de foot. Je me suis dit qu’il devait être parfait. Pendant toute la soirée, je m’arrangeai toujours pour danser avec lui, surtout les slows. Je m’amusais beaucoup, il m’arrivait parfois de faire semblant de me frotter à lui, ce qui faisait pas mal de jaloux, surtout les cadres supérieurs de l’entreprise et les quelques européens qui travaillaient en qualité d’expatriés. À la fin de la soirée. Eric se plaignit d’une migraine, j’en ai alors profité pour lui dire de monter dans ma chambre, j’habitais le même hôtel où avait lieu la réception.

plan cul

Add your comment


Informations

Ce site est reservé à un public adulte et averti. Si vous avez moins de 18 ans, veuillez quitter ce site.


Plus de liens