ELLE RASE MA CHATTE

histoire Lesbienne posté le dimanche 12 avril 2015 par Kim Kong

Je m’appelle Kim, j’ai 22 ans et je suis étudiante aux beaux-arts, à Paris. Mon prénom a été choisi par ma mère qui est irlandaise. Je lui ressemble beaucoup. Comme elle, je suis rousse avec des cheveux longs et bouclés. Je possède une bouche avec des lèvres épaisses et charnues, des yeux vert émeraude et une peau très claire parsemée de petites taches de rousseur. Je ne suis ni maigre, ni grosse mais j’ai des formes, comme ont dit avec une poitrine assez forte et de jolis seins en poire. Si je vous parle autant de mon physique, c’est qu’il me permet de travailler tout en poursuivant mes études. De temps en temps, je sers de modèle à des peintres amateurs ou à d’autres qui ont réussi à acquérir une petite réputation. Il m’arrive fréquemment de poser nue. Je n’ai jamais très pudique, je suis même assez fière de mon corps et flattée de savoir qu’il puisse plaire. Je dois quand même avoir un petit tempérament exhibitionniste. Certaines séances m’ont fortement troublée à cause de la pause que je devais prendre et qui était assez impudique. On ne peut pas rester nue devant plus d’une heure devant un homme sans songer à ce qui se passe dans sa tête en dehors de son soucis artistique. Et je l’avoue, j’ai déjà fait l’amour avec des hommes pour qui j’ai posé. Cela me paraissait presque naturel de m’offrir à eux, au bout d’un moment alors qu’ils connaissaient tout de mon intimité. J’ai toujours eu cette nature assez docile et soumise. Mais l’expérience qui m’a le plus marquée date du mois de mai dernier. J’ai servi plusieurs fois de modèle à des femmes. Lise avait eu mon numéro de téléphone par un de mes profs. Elle habitait Montmartre, un joli duplex avec une grande cours intérieure et un jardinet. Son atelier se trouvait au fond du jardin, une pièce bien éclairée avec d’immense baies vitrées et où il régnait à l’intérieur une ambiance étrange. Lise était elle aussi une femme étrange, 41 ans, brune, les cheveux très courts, les yeux noirs en amande, grande et mince avec un petit côté androgyne et une poitrine menue. Elle ne portait que des vêtements de cuir et un éternel foulard de soie noué à son cou…