RELATION SANS TABOU

histoire Amateur posté le dimanche 22 mars 2015 par Marylne

J’ai toujours été friande de lectures coquines et grande amatrice des témoignages et confessions érotiques. Cela faisait longtemps que je voulais raconter mon aventure avec Théo. J’y pense, j’oublie, les semaines passent… Mais cette fois, je me décide enfin. Voici une lettre où il sera question d’amour, de passion et de sexe, surtout. Car entre Théo et moi, ce sont de longues heures passées au lit ( au lit ou ailleurs ), à nous aimer et à faire l’amour de toutes les manières possibles. Ce sont des siestes torrides, des nuits entières ou des week-ends à nous désirer et à jouir ensemble et sans le moindre tabou. Avant de rencontrer Théo, j’avais connu des tas de garçons et mené une vie assez dissolue. Je prenais du plaisir avec mes différents partenaires mais ce n’était jamais l’entente parfaite. Soit ils étaient bons amants mais insupportables en dehors de faire l’amour, soit ils étaient adorables mais pas très doués avec une fille dans leur lit. Heureusement pour moi. Théo est arrivé. Il a débarqué dans ma vie un lundi matin. En général, je n’ai jamais la pêche, vu que le week-end est terminé et qu’il faut reprendre une semaine de boulot. En plus, il faisait un temps de chien. Rien pour me mettre de bonne humeur. Je suis secrétaire dans un cabinet dentaire de Strasbourg. Théo était le premier patient de la matinée. J’étais déjà toute émue en remplissant son dossier sur l’ordinateur. C’était la première fois qu’il venait en consultation dans ce cabinet et j’ai établi une fiche complète. J’ai su son âge, trente-deux ans, sa profession, cadre dans une société financière, son adresse, mais je ne vous la dirai pas… J’ai appris, surtout, qu’il était célibataire. Je n’ai quand même pas osé lui demander s’il avait une petite amie puis, il est parti s’installer dans la salle d’attente. Alors qu’il feuilletait une revue, j’ai pu l’observer tranquillement et à plusieurs reprises, nos regards se sont croisés. J’avais déjà envie de lui ! Mon patron est arrivé et j’ai assisté aux soins, de plus en plus troublée et émue. Théo devait prendre d’autres rendez-vous échelonnés sur plusieurs semaines. Je les ai inscrits sur l’agenda du cabinet mais également sur mon agenda personnel…