ROXANNE ET LE MAJORDOME

histoire Jeune posté le mercredi 14 août 2013 par Zunie

L’invitation au fond de mon sac, je frappe à la porte de la superbe villa. On y donne une réception ce soir et la façade est éclairée comme en plein jour. Le directeur de la parfumerie où je travaille fête ses 50 ans. C’est une des dernières entreprises artisanales qui fonctionne encore dans l’arrière-pays niçois et j’y suis employée comme secrétaire de direction. Le majordome qui m’ouvre la porte a l’air d’apprécier le tableau qui s’offre à lui car il m’introduit dans la maison sans même me demander mon carton d’invitation, une lueur de convoitise au fond des yeux lorsque ceux-ci se posent sur ma silhouette. J’ai revêtu pour la circonstance une petite robe de soie noire très courte qui met en valeur mes jambes et laisse deviner mes seins, nus sous le tissu. Il fait encore très chaud et même si le mois de septembre approche, les soirées restent très estivales. Les invités sont répartis en petits groupes dans un immense patio où des tables disséminées offrent alcools, jus de fruits et amuses-gueules à volonté. Des garçons circulent avec des plateaux de coupes de champagne, un orchestre joue en sourdine dans un coin de la pièce. Fichtre, le patron a fait les choses en grand, c’est le moins qu’on puisse dire ! Je navigue d’un groupe à l’autre, saluant les uns, souriant aux autres et finis par rencontrer mon directeur. Yves Coccini, entouré d’un petit nombre de personnes. Il s’interrompt lorsqu’il me voit et, après les civilités d’usage, se tourne vers une femme à sa droite et me dit : - Zunie, laissez-moi vous présenter mon épouse. Roxanne de Crécy. J’ignorais qu’il était marié et que sa femme fut aussi jolie. Grande, blonde. Roxanne de Crécy semble avoir entre 35 et 40 ans. Une silhouette fine et élégante, des cheveux mi-longs, des yeux bleus très clairs, le nez fin et petit, la peau bronzée. Il émane de sa silhouette une élégance et une sensualité troublantes qui agissent aussitôt sur moi. Un ventre plat et de longues jambes complètent un tableau déjà parfait. Elle porte un tailleur gris à rayures avec une veste longue et une jupe très courte comme le veut la mode de la saison…