À SIX DANS LES DUNES

histoire Voyeur posté le jeudi 10 octobre 2013 par La Voyageuse

Cela fait maintenant trois ans que nous passons, mon mari et moi, nos vacances d’été sur la grande plage naturistes des Salins-de-Giraud, en Camargue. Pouvoir vivre et se baigner nu est quelque chose de délicieux et de très excitant. Je ne vous cacherai pas non plus que j’ai de fortes tendances exhibitionnistes. J’aime sentir le regard des hommes et des femmes sur mon corps et il m’arrive, de temps en temps, de me prêter à des petites séances d’exhibition devant l’objectif d’un caméscope ou celui d’un appareil-photos. Les clichés, pour la plupart très osés, que nous réalisons, nous aident à rencontrer de nouveaux partenaires lorsque nous les faisons publier dans des revues d’annonces. Les plus hard sont échangés avec celles d’autres couples par l’intermédiaire du réseau Internet. C’est un nouveau jeu qui excite beaucoup mon mari. Il s’est équipé de tout le matériel nécessaire : ordinateur, modem, scanner, imprimante à laser, appareil numérique. Il aime m’exhiber ainsi, seule en train de me masturber avec des godemichés ou d’autres objets, en présence de plusieurs hommes, de couples, de femmes, montrer que je n’ai vraiment aucun tabou et que de toutes mes voies, aucune n’est impénétrable Paraître sexy, désirable et bandante reste une obsession chez moi. Je cherche à plaire autant aux hommes qu’aux femmes. À Paris, et avec Jacques mon mari, je vis toutes sortes d’aventures : triolisme bi, échangisme, exhibition devant voyeurs, sexe en groupe. Pour nous, il n’est donc jamais question de passer chastement nos vacances en Camargue mais plutôt, d’y rechercher des aventures insolites et originales. D’autant plus que le soleil, la mer et le fait de vivre nue décuplent mes ardeurs sexuelles. J’ai tout le temps envie, quoi ! Et Jacques est très heureux de me voir aussi disponible. Cette année, nous avions installé notre camping-car juste à côté de celui d’un couple belge. Annie et Marcel. Ils étaient un peu plus âgés que nous, la quarantaine tous les deux, bons vivants et très portés sur le sexe comme nous avons pu nous en rendre compte assez vite. Nous avons rapidement sympathisé, fait l’amour à quatre à plusieurs reprises puis connu un autre couple échangiste originaire de Blois. Chantal et Cédric…