SOUVENIRS D’ÉTÉ

histoire Jeune posté le dimanche 21 avril 2013 par Thomas K.

Je suis encore très troublé par ce qui m’est arrivé cet été et c’est pour cette raison que j’ai eu envie de me confier à lettre Gay. J’ai 19 ans, j’en aurai 20 en décembre et j’ai passé le mois d’août chez mon oncle, le frère de ma mère. C’était pour moi, l’occasion de retrouver Arnaud, mon cousin, un peu plus âgé que moi. Cela faisait près de trois ans que je ne l’avais plus revu. Ses parents avaient quitté Lille pour aller s’installer dans le sud de la France et y ouvrir un bar-restaurant en plein Lubéron, à quelques kilomètres d’Apt. Ils habitaient une maison superbe avec piscine dans un coin isolé de tout. Arnaud et moi, nous sommes très différent, physiquement. En fait, il tire surtout de sa mère qui est d’origine italienne. Il est grand, plutôt costaud, brun, les yeux noirs avec la peau mate. Moi, je suis blond, plus petit que lui et fin de corps avec une peau imberbe. Arnaud a trois ans de plus que moi et je ne le soupçonnais pas du tout d’être devenu homo. Quand il était adolescent, toutes les filles étaient amoureuses de lui. Il se vantait de ne plus être puceau à l’âge de quinze ans et d’avoir déjà couché avec plusieurs nanas. C’était aussi un bagarreur, il aimait les sports violents, c’était le capitaine de l’équipe de foot… Bref, jamais je n’aurais pu penser qu’il se soit mis à préférer les hommes. Moi, j’étais le cousin timide et réservé, celui qui rougissait dès qu’on lui parlait d’aller draguer les filles du quartier et d’aller mettre nos mains dans leur culotte. J’ai été conscient très tôt de mon homosexualité même si j’avais un peu de mal à l’accepter. À 19 ans, je n’avais pas encore connu grand chose, des petites branlettes avec un copain de fac devant des films pornos gays et quelques pipes quand j’osais sortir le soir pour m’aventurer dans les lieux de drague que je connaissais à Lille. Avec Arnaud, nous passions nos après-midi au bord de la piscine. Ses parents partaient tôt le matin et rentraient tard le soir. Très vite. Arnaud m’a proposé de me baigner nu. En fait, il aimait rester à poil toute la journée…