SWEET GYNÉCO 2 - LA MACHINE

histoire Amateur posté le vendredi 26 decembre 2014 par Oda

Le plug anal que le remplaçant gynéco m’a installé la semaine dernière n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour se faire une place confortable dans mon rectum. Je passe la majeure partie de la semaine à me caresser, à jouir n’importe où et n’importe quand et à aguicher tous les mecs de mon voisinage depuis ma fenêtre. Avant que je ne parte de son bureau, mardi dernier, il me conseille vivement, comme traitement complémentaire, d’insérer une tonne d’objets en forme de pénis dans ma chatte. Il me dit aussi que les films pornos constituent un bon départ pour libérer mon esprit de ses principes trop rigides et ainsi, détendre mes muscles. Je me plais trop bien dans le rôle de la vieille frigide dont la vie sexuelle se voit libérée par l’acte généreux d’un pervers sexuel pratiquant la gynécologie. Cela dépasse mes fantasmes les plus fous, jamais je n’aurais pensé qu’un être tel que ce petit vicelard existait. Chaque jour, il m’appelle pour me demander si tout va bien, si mes orifices se décontractent… - Avez-vous suivi mon conseil concernant les vidéos coquines ? Je suis tellement à fond dans mon personnage que je rougis réellement au bout du fil… - Oui, certes, hier soir, j’ai… j’ai regardé une vidéo érotique… - Érotique ??? - la question était rhétorique - racontez-moi… - Et bien, c’était un couple qui faisait l’amour sur la plage, c’était très beau… Le coucher de soleil, leur corps recouverts de sable, j’en avais presque les larmes aux yeux… - Et vous êtes-vous masturbé pendant la séance ? - Oh oui, même que je l’ai fait plusieurs fois… - Excellent, quel est le plus gros objet que vous ayez réussi à insérer dans votre vagin cette semaine ? Je pris le temps de réfléchir à la question parce qu’effectivement une foule d’objets divers étaient passés par là depuis les derniers jours. Pour m’exciter davantage, j’avais commencé par un manche de brosse à cheveux, puis j’ai osé plus gros en m’envoyant au fond de la chatte le plug anal que j’ai retiré en jouissant. Je me suis carrément tronché avec, dans plusieurs positions, tandis qu’une vidéo plus qu’érotique se déroulait devant mes yeux. - J’ai réussi à mettre le plug anal tout au fond de ma chatte… elle était trempée ! J’entendis un soupir de soulagement, puis la voix du remplaçant se fit plus détendue : - Parfait, je crois que vous êtes prête pour notre rendez-vous de demain…