MON TOP MODEL… ENCORE !

histoire Jeune posté le samedi 19 octobre 2013 par Lu-Brique

L’irruption du mec d’Antonin alors que nous baisions au salon me troubla légèrement. Mais Antonin était bien fichée sur ma queue, toujours sur le canapé, il se tourna vers lui et lui dit simplement bonjour, se remettant à bouger sur ma tige. Son mec répondit : - Alors ma belle salope, tu peux pas t’empêcher de sautiller sur toutes les bites ! - Tu sais bien que non ! Alors, mine de rien, il sortit sa bite et la présenta à sa bouche. Antonin, tout sourire, engloutit la queue de son légitime et se pistonna sur la mienne plus fougueusement. Nous lui tripotions les couilles et la queue avec ferveur. Je glissai une main entre ses fesses et y fichai mon doigt. Il me lança :«Salaud», alors que lui trifouillais le fondement mais je voyais que son mec prenait cela comme une invitation. Il se retira de sa bouche et vint se glisser derrière lui. Alors je pris à deux mains les fesses d’Antonin, les ouvris au maximum et je vis, à sa grimace, que nos deux bites dans son petit illet brun lui procurait un mélange de douleur et de plaisir. Le légitime d’Antonin l’enfilait et il me soupira à l’oreille : - Tu nous laisseras t’enculer aussi ? - Ah ça Antonin, à voir le braquemart de ton homme, je vais encore y réfléchir ! Maintenant nos bites avaient pris le même rythme. Antonin se tordait, disant qu’il adorait se sentir bourré ainsi et qu’une troisième queue dans sa bouche serait idéale. Puis il goûta voluptueusement nos verges mêlées au fond tandis que je sentais son mec s’activer plus rapidement en elle, il la baisait plus fort. Antonin le poussait en lui criant : - Défonce-moi, encule-moi fort, ouvre mon cul pour que Jean-Michel puisse y bouger aussi fort…