TRIO AU BAIN DE MINUIT

histoire Jeune posté le mardi 6 janvier 2015 par Angelo Loro

Deux jeunes hommes et une jolie jeune femme pataugeaient dans la piscine de cette dernière au clair de lune. Priscille, une jolie blonde aux yeux bleus, était l’amoureuse incontestée de Maxime, un beau et grand brun. Le meilleur ami de celle-ci. Joshua, un petit blond menu, avait jadis été son ami de c ur mais voilà que son ambiguïté sexuelle avait tant choqué la demoiselle que cette dernière était allée épancher toute sa peine dans les bras de Maxime. C’est lui, aujourd’hui, qui démontrait quelque peu son ambiguïté sexuelle alors qu’elle avait parfaitement conscience que les mecs s’adonnaient à de petits jeux coquins sous l’eau. Mais cette fois, elle se persuada qu’il valait mieux profiter de la situation pour prendre leur pied tous ensemble que de faire une autre scène, à son amoureux et à son meilleur ami. Elle ne pouvait changer l’inévitable ! Or elle savait que si son mec était bi, il serait un jour tenté de la tromper avec un homme. Elle accepta cette situation pour avoir bonne conscience, elle ne voulait pas que l’amitié de vieille date et l’amour véritable éclatent pour quelque chose d’aussi futile que le sexe. L’important, c’était que le c ur de Maxime lui appartenait, à elle et à personne d’autre. Lorsqu’elle eut fait le tour de la question dans ses pensées, elle plongea sous l’eau et arriva à hauteur des deux hommes qui, côte à côte, se faisaient encore des jeux de jambes et de pieds sous l’eau. De sa nouvelle perspective, elle trouva la chose terriblement excitante et elle entreprit, avant de ne plus avoir d’air, de masser les deux paires de couilles entre ses doigts. Lorsqu’elle sortit de l’eau, elle ne lâcha pas pour autant les trésors qu’elle conservait fermement dans chaque main et qu’elle maniait parfaitement bien, et remarqua que la tête de ses mecs s’était renversée en arrière et qu’ils en gémissaient de bonheur. Une excitation sans précédent l’envahit alors parce qu’il ne lui avait jamais été donné de récolter le fruit de sa séduction auprès de deux hommes à la fois… Et parce qu’elle en pinçait pour les hommes de sa vie. Ils étaient si beaux dans la faible lueur miroitant sur l’eau… Elle ne souhaitait pas tourner autour du pot quant à ses intentions, elle leur dit donc sans utiliser de gants blancs et d’une voix assurée : - Écoutez les mecs, je sais très bien ce qui se trame dans vos têtes…