TRIO SURPRISE 2

histoire Bisexuel posté le dimanche 14 decembre 2014 par Vic

Sans perdre une seconde, je change de place avec Sandra qui se fait un réel plaisir de plaquer sa chatte sur le visage de Carl. Elle ondule du bassin en effleurant ce dernier de son sexe trempé. Elle utilise le gode pour lui taper la tête, les joues, le front et la bouche. Grâce au cockring je peux me faire bander entre ses fesses pendant une bonne dizaine de minutes avant de ressentir la pulsion incontrôlable de lui remplir l’orifice avec ma tige. Quant à son orgasme, il a heureusement été retardé par cette subite transition. Lorsqu’il la sent enfin lui déchirer le fion et buter au fond de son rectum. Carl se met à gémir de plus en plus fort. Je le baise profondément et, lui, il se branle avec une frénésie incontrôlable. Un long râle brise tout à coup le silence, seulement entrecoupé par notre respiration saccadée et par les clap, clap de son cul mouillé. Sandra a retiré le gode d’autour de ses hanches et se pénètre avec, en le passant sporadiquement sur son clitoris. Elle est vraiment excitée, le gode est presque blanc de mouille. Lorsque Carl se calme enfin et qu’il reprend ses esprits, il passe sa langue sur l’anus de Sandra en le pénétrant le plus profondément possible. Le premier jet de sperme qui s’écoule de ma verge correspond au premier cri de jouissance de Sandra. Elle se tronche littéralement avec le phallus pendant que Carl lui pénètre le troufignon avec deux doigts. Je jouis tellement abondamment que le foutre déborde de son fion élargi. À l’issu de cette chaleureuse rencontre, nous devenons tous les trois inséparables. Chaque week-end. Sandra et moi prenons notre pied de toutes les manières imaginables dans les chauds orifices de Carl qui se dévergonde davantage de jour en jour. Même qu’il est toujours le premier à pervertir nos pratiques sexuelles. Il ne lui suffit plus de se travestir et de se faire enculer sauvagement par d’énormes braquemarts. Maintenant, il désire non seulement qu’on l’exhibe, qu’on le défonce à plusieurs et qu’on le travestisse, mais il souhaite aussi qu’on le fasse dans des lieux publics. Sandra et moi, on est bien content que ça se corse un peu entre nous trois ! Aussi, il souhaite qu’on le surprenne un peu et ça, ça ne constitue vraiment pas un problème…