Histoire x

Histoire x

TRIO TORRIDE DANS LA VALLÉE DE L’UBAYE

Étiquettes : Uncategorized No comments

Cette histoire remonte à six ans. Quand vous l’aurez lue, vous comprendrez que je ne puisse pas l’oublier. J’avais 22 ans, j’étais encore étudiant en chimie et assez hésitant dans mes relations avec les hommes. Je savais que j’étais complètement homo mais sexuellement, j’avais quelques blocages inexplicables. Entre autres et étant plutôt passif, je refusais la sodomie. Ce n’était pas la peur d’avoir mal ni quelque chose de tabou pour moi. Il m’arrivait d’avoir envie d’être dépucelé à fond et enculé mais je n’arrivais pas à franchir ce pas. Je crois, tout simplement, que je n’étais pas encore prêt à me donner entièrement à un homme. Par contre, j’adorais les caresses, branler et sucer une belle queue, la voir gicler, lécher un cul… Je pouvais être assez vicieux avec mes partenaires mais dès que l’un d’eux tentait de me mettre sa tige entre les fesses, je me refusais. J’avais vraiment trop peur de ce passage à l’acte, peur des sensations inconnues que je pourrais y découvrir. Sans doute me trouverez-vous un peu compliqué mais c’est bien comme ça que je vivais les choses. Rassurez-vous, j’ai fini par y passer et aujourd’hui, je me dis que j’ai vraiment été stupide de me priver pendant si longtemps d’un tel plaisir alors que je prends un pied pas possible chaque fois que je me fais enculer. Il y a six ans, donc, et durant les vacances d’été, je suis parti faire un stage de rafting et de kayak dans la vallée de l’Ubaye. Je me suis retrouvé au milieu d’un groupe de garçons et filles de mon âge. Parmi eux, il y a avait Brice et Nicolas, deux copains de Poitiers. J’ai pu vite comprendre qu’il ne s’agissait pas uniquement d’amitié dans leurs relations, même s’ils faisaient tout pour rester discrets sur leurs rapports. Il faut dire que j’avais complètement flashé sur Brice, un blond très mignon, et que je ne cessais de l’observer. Devant les regards qu’il échangeait avec Nicolas, certains de leurs gestes ou de leurs attitudes, j’ai rapidement été persuadé qu’ils baisaient ensemble. Je ne me suis pas trompé… Nous logions tous sous des tentes, au bord de l’Ubaye. Après les cours, en fin de journée, je les voyais souvent disparaître tous les deux, et prendre des petits sentiers pour s’éloigner du camping.

plan cul

Add your comment


Informations

Ce site est reservé à un public adulte et averti. Si vous avez moins de 18 ans, veuillez quitter ce site.


Plus de liens